Bombardements aériens aux Batignolles

Il faut parfois être très attentif pour faire une découverte, souvent fortuite. Quand j’habitais aux Batignolles, les peintures de l’escalier de mon immeuble furent refaites. Dans le couloir, derrière un placard arraché, apparut alors une plaque, dissimulée sous une bonne couche de peinture. Je m’en emparais avant que les peintres ne l’arrachent et la jettent à la poubelle. Sous la couche apparut alors un curieux document dont voici la reproduction. Cliquez dessus pour l’agrandir!

plaque311.jpg

Les détails donnés sur ce document font un peu froid dans le dos. Mes parents habitaient le quartier à cette époque troublée. Ils m’ont raconté plus tard que, lassés par les alertes multiples, ils ne descendaient même plus aux abris. Et nombreux furent les parisiens à se comporter ainsi! Pourtant, les entrepôts des chemins de fer étaient proches et chacun redoutait un bombardement aux Batignolles! Rappelons que le terrible bombardement du quartier de la Chapelle, en avril 1944, fit 642 morts et 2 000 blessés.

16 commentaires à “Bombardements aériens aux Batignolles”


1 2
  1. 0 chrixcel 15 oct 2008 à 15:10

    ça alors, dire que j’ignorais que mon quartier avait été bombardé ! Merci pour ce superbe blog, passionnée de Paris comme vous, je reviendrai !

    Répondre

  2. 1 Garance 13 mar 2009 à 20:55

    Rebonsoir…Quel malheur, tout ça. Mon grand-père est né aussi aux Batignolles et a vécu les bombardements également. Les générations se passent les traumatismes de la guerre, l’arrière grand père tué en 1914, la maison familiale bombardée en 40, un fardeau de douleur que l’on se passe en héritage…

    Répondre

  3. 2 Anne-Marie 20 sept 2009 à 9:18

    Le 21 avril 1944, ce fut un bombardement des alliés ! Il visait notamment l’atelier de l’actuel RATP rue Championnet contrôlé par les Allemands pour construire du matériel militaire. Le bombardement mal ciblé causa la mort de 642 personnes, dont 27 au 13 bis de la rue Versigny, et fit 2000 blessés. Sur les plaques commémoratives, on ne mentionne pas les auteurs, afin de ne pas ternir l’image des alliés.

    Répondre

  4. 3 FORT BENOIST 8 juil 2010 à 16:39

    Très émouvant, nous habitions près de Montmartre à cette époque, mon père était prisonnier en Autriche (5 ans);.nous étions en effet dans la cave de l’immeuble lors de ce bombardement, beaucoup de personnes y laissèrent leur vie, notamment rue de la Goutte d’Or, très différente d’aujourd’hui avec beaucoup d’artisans, de commerces, etc…je suis d’ailleurs à la recherche de photos et de documents sur ce quartier et cette rue, le bombardement, et la Libération de Paris, où Maman fut grièvement blessée, j’avais 8 ans, et tout est encore très net dans ma mémoire; Un grand merci d’avance.

    Répondre

  5. 4 morvic 28 août 2010 à 6:24

    Un soir la sirène retentit, j’avais 8 ans et me trouvais avec mes parents au 5ème étage du 10, rue de la Pépinière. Puis, le bruit caractéristiques des bombardiers américains, puis le ciel s’est illuminé et par la fenêtre je me souviens d’avoir aperçu comme trois lunes qui descendaient lentement en éclairant tout Paris. Puis, le tir de la DCA allemande et l’éclatement de plusieurs bombes. Nous étions seulement descendu du 5ème au 3ème étage où mon père avait son bureau.
    J’ai toujours cru qu’il s’était agi d’un bombardement de la gare des Batignolles, mais j’apprends, en lisant les témoignages ci-dessus, qu’il pourrait plutôt s’agir du bombardement du 21 avril 1944 visant les ateliers allemands situés dans le quartier de la Chapelle.
    D’autres témoins pourraient-ils confirmer mes souvenirs ?

    Répondre

  6. 5 morvic 28 août 2010 à 6:58

    J’ajoute à mon commentaire ci-dessus une lecture que je viens de faire et dont j’aurais aimé avoir confirmation, puisqu’il semblerait que la gare des Batignolles aurait bien été bombardé en avril 1944:

    « Mais avant que ne se produise le débarquement, Paris subissait des bombardement alliés, notamment contre les gares de triage ; c’est ainsi que du 22 au 28 avril 1944, celles des Batignolles et de la Chapelle furent sérieusement touchées. «

    Répondre

  7. 6 Coste 9 sept 2010 à 8:40

    Je me souviens très bien du bombardement de la Chapelle en avril 44,J’avais 14 ans et j’habitais à une centaine de mètre de la place du Tertre prés du Sacré Coeur .Je m’étais réfugié durant le bombardement dans un petit réduit situé contre le réservoir d’eau prés de l’église St Pierre .J’ai entendu les bombes siffler lorsqu’elles sont tombées sur le parvis du Sacré Coeur ,larguées en piqué par un avion anglais ,en faisant prés de 90 victimes .On voyait clair comme le jour avec les fusées éclairantes , pourquoi avoir visé le Sacré Coeur ou peut-être le réservoir qui ressemble plus à une forteresse qu’à un monument public ?

    Répondre

  8. 7 villenave 17 oct 2010 à 13:19

    Je me souviens du 21 avril 1944. Nous habitions porte de la Chappelle.Impasse Marteau il y eu 300 morts dans un abri. Le dock des alcools en feu, le quartier détruit, la station de métro endommagée…

    Répondre

  9. 8 Francine P. 16 nov 2010 à 14:33

    Ces témoignages me touchent beaucoup. Ma grand-mère maternelle a perdu la vie lors de ce bombardement. Elle avait 40 ans. Elle a été ensevelie vivante sous les décombres de sa maison et est décédée à son arrivée à l’hôpital. Elle habitait à Saint-Denis, rue de la justice. Elle avait écrit à sa soeur le 19 avril et lui commentant l’insupportable des bombardements qui se rapprochant de jour en jour, faisaient de la vie un enfer, elle lui disait : Vivement que ce soit notre tour « .
    Sa fin tragique au travers du traumatisme de notre mère, a accompagnée notre enfance à nous ses petits enfants qu’elle n’aura pu connaître…

    Répondre

  10. 9 GURY 7 déc 2010 à 10:29

    Mon père, vincent GURY, avait un frère jumeau louis, qui est décédé à la suite de ce bombardement. Je recherche ses enfants, marie-claire et jean-jacques. Merci à l’avance pour des infos. christiane GURY

    Répondre

1 2

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Dans le vent :

Moi!

parissecretetinsolite


orianedu34 |
coucoudu74 |
PROVE THAT YOU ARE THE BEST... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peuples Hmong
| Glamorous Shine
| ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...