Le cheval de 1821

Nombreux furent les chevaux à impressionner les hommes par leur fidélité ou leur intelligence. En 1821, celui d’un marchand de cuir devint célèbre dans tout Paris. Un jeune homme fut envoyé en ville, tenant le cheval par la bride, pour percevoir une grosse somme due à l’artisan. Au retour, lesté de cet argent, le garçon voulut faire un détour par l’abreuvoir du Pont-Neuf pour donner à boire à sa monture. Mais le commissionnaire glissa, et disparut dans les eaux, emportant avec lui l’argent perçu.


Le cheval rejoignit son écurie, seul, énervé, grattant la terre. Intrigué par la disparition du garçon et l’étrange manège de l’animal, un domestique du marchand le monta et lâcha la bride. Comprenant vite, le cheval reprit sa route en sens inverse et, au galop, ramena son cavalier sur les lieux de la tragédie. Le lendemain, on retrouva le sac d’argent et le corps du malheureux noyé.

 

Pendant longtemps, la mémoire de Paris garda la trace de cette bête exceptionnelle, baptisée « cheval de 1821 ».

abreuvoir.jpeg

L’abreuvoir du Pont-Neuf

1 commentaire à “Le cheval de 1821”


  1. 0 Fille du Midi 18 juin 2010 à 21:02

    Une histoire triste mais un bel hommage aux chevaux…
    mcg.juliet

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Dans le vent :

Moi!

parissecretetinsolite


orianedu34 |
coucoudu74 |
PROVE THAT YOU ARE THE BEST... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Peuples Hmong
| Glamorous Shine
| ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...