De l’égarement à travers les livres d’Eric Poindron

Pour ceux qui voudront lire un extrait de mon prochain livre, Paris macabre, etc… à paraître en fin d’année 2011, je les invite à acquérir le livre de mon ami Eric Poindron : De l’égarement à travers les livres. Eric m’a fait le grand plaisir d’y inclure mon texte sur Berbiguier, l »ami des farfadets et des écureuils!

J’avais prêté le livre d’Eric à une amie, qui me l’a rendu avec ces mots : « vous avez bien de la chance de connaître son auteur ».

C’est aussi mon avis. J’ai mangé ce bouquin comme un bon gâteau, aux goût suave et délicat. Il comprend de fameux ingrédients : de la littérature, des rêves, de l’imagination, de l’érudition et un je-ne-sais-quoi de délicatesse. Comment se perdre dans les méandres d’une bibliothèque tout en rencontrant de Chamisso, Lovecraft, Lewis Carroll, Voltaire et… votre serviteur!

Franchement Eric, révéler au grand jour que je suis un membre du….   Etait-ce vraiment nécessaire?

Un livre à lire, à relire, à offrir à ses amis :

De l’égarement à travers les livres, collection « Curiosa et caetara », édition Le castor astral.

poindron908.jpg

«  Qui lit trop devient fou », tel est le grand enseignement du personnage principal de ce livre inclassable, à la fois roman et étude littéraire singulière. Atteint d’un étrange syndrome au nom barbare qui signifie « De l’égarement à travers les livres », le narrateur est contacté par une société secrète, « Le Cénacle troglodyte », afin de devenir détective littéraire. Derrière l’histoire de la littérature, il existe une autre histoire que l’on ignore. Notre personnage va ainsi devoir faire la lumière sur diverses affaires que le grand public ne connaît pas : Où se trouve le véritable corps de Voltaire ? Pourquoi Lewis Carroll a-t-il inventé le personnage d’Alice au pays des merveilles ? Qui est cet écrivain fantastique qui a perdu son ombre ? Il devra aussi comprendre pourquoi, derrière Lovecraft, existe un autre Lovecraft qui commet des crimes abominables afin de permettre au premier de les raconter. Ou comment, dès l’enfance, un écrivain sait qu’un jour il écrira.
Entre fiction et fantastique, c’est une littérature des coulisses qui est peu à peu dévoilée au lecteur. Mais où se cache donc la vérité ? Les lecteurs semblent prêts à croire n’importe quoi, pourvu que cela présente quelque invraisemblance
.
« 

ERIC  POINDRON

poindron909.jpg

Si vous voulez lire la suite, rendez-vous dans le livre…

 

 

2 commentaires à “De l’égarement à travers les livres d’Eric Poindron”


  1. 0 Peter 6 juin 2011 à 10:37

    Je suppose que tu vas nous avertir de la sortie de ton livre et ou et quand tu signeras !
    Je viens de passer commande (Fnac) du livre de Poindron.

    Répondre

  2. 1 Peter 28 juin 2011 à 0:05

    Je viens de finir le livre, que j’ai reçu avec du retard. En effet, passionnant ! Je vais maintenant me coucher. On verra pour les farfadets !

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 4 visiteurs en ligne

Dans le vent :

Moi!

parissecretetinsolite


orianedu34 |
coucoudu74 |
PROVE THAT YOU ARE THE BEST... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Peuples Hmong
| Glamorous Shine
| ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...