Archives pour avril 2014

Combien de temps…

Hier, alors que j’errais rue de Seine, marchant sans but, au petit bonheur, j’ai croisé un homme portant deux boîtes, une poignée dans chaque main. De ces boîtes ouvertes, sortaient les têtes de deux magnifiques perroquets, l’un gris et l’autre multicolore, une vision digne d’un gravure du XIXe siècle! Plus loin, dans un renfoncement, un clochard coiffé d’un chapeau mou et ressemblant un peu à Michel Serrault, insultait les « salopes connasses »… Au croisement avec le boulevard Saint Germain, surgit un homme obèse, les yeux exorbités, comme effaré par je ne sais quel drame… Derrière, venant du passage clouté, apparut une minuscule mémé poussant une voiture d’enfant…. Poursuivant mon chemin, j’ai pu admirer, dans la vitrine d’un libraire, un volume joliment dédicacé par Cocteau… Et une biographie de Mandel par Sarkosy (écrite par un autre) avec cette étiquette mentionnant un « envoi » de l’ex président… En face, une somptueuse librairie que je ne connaissais pas (nouvelle? ça alors!) exposait des merveilles reliées en parchemin et que je ne pourrai jamais m’offrir… Et j’ai continué, comme ça, jusqu’à Montparnasse…
Marcher,  en pensant à autre chose et en admirant une jolie fille, en saisissant une bribe de conversation, un regard, en croisant – souvent! – une femme qui pleure, un enfant souriant… Paris, toujours… 40 ans d’errances derrière moi… Combien de temps me reste-t-il?

11746492-certains-engins-de-laiton-et-d-39-un-pendule-de-quelques-heures-de-vieux

Demain, signature de mon livre « Paris Fantastique, histoire bizarres et incroyables »

Holly en la luna

 

La Librairie l’Astrée & les éditions Castor Astral

vous invitent à rencontrer

Rodolphe Trouilleux

mardi 29 avril de 19 h à 21 heures

69 rue de Lévis, Paris 17e, métro Villiers

« Rodolphe TROUILLEUX, parisien de Paris, depuis ses plus jeunes années, flâne dans les rues de la capitale à la recherche de l’insolite, de l’étrange et du merveilleux. Fouillant les archives et les bibliothèques en quête de faits-divers inconnus et d’histoires inédites, il multiplie les découvertes. Spécialiste reconnu de l’histoire de Paris il a toujours eu la volonté, dans ses ouvrages, de partager avec un large public l’inépuisable patrimoine historique de la capitale.

Il est notamment l’auteur du best seller « Paris secret et insolite », (Parigramme) mais aussi de « Montmartre des écrivains », « Le Palais Royal, un demi-siècle de folies » et « Histoires insolites des animaux de Paris ». (Bernard Giovanangeli éditeur).

Très régulièrement, il écrit des spectacles produits dans le cadre du festival « Du rififi aux Batignolles ». Basées sur une solide documentation, ces promenades théâtrales évoquent toujours une personnalité de l’histoire ou de la littérature tels Verlaine, l’explorateur Victor Jacquemont, François Vidocq ou le fameux cabaret du « Chat noir. »

Me voilà conseiller en ciels étoilés pour amoureux transis!

Reçu, ces jours-ci, ce message de X… Me voilà conseiller en ciels étoilés pour amoureux transis!  C’est charmant, mais que répondre??? 

Bonjour,

Je me permet de vous contacter afin d’avoir une aide d’un professionnel du genre.

Mon histoire est simple, depuis peu de temps (2 mois) je suis avec une jeune fille avec laquelle je passe des moments magiques d’une complicité exceptionnelle, bref. Mais pour certaines raisons (professionnelles), notre histoire doit s’arrêter (malheureusement).

Mais avant d’arrêter la (toujours en gardant le sourire et la positive attitude), j’aimerais passer une dernière soirée qui nous quitteras avec ce dernier souvenir… 

Je cherche (sur internet) des toits de paris ou l’on pourrait juste admirer la vue et les étoiles mais cela me parait extrêmement difficile donc je cherche quelques choses de spécial, un lieu différent de ce qu’on voit habituellement.

Nous aimons beaucoup la simplicité donc je cherche pas forcément un lieu avec énormément de monde ou ultra touristique (bien au contraire).

Je vous remercie par avance de m’avoir lu et si vous avez quelques adresses ou lieu insolites ou romantiques, j’en serai ravi.

L’ami, puisque il me semble que vous aimez les choses simples, profite donc de ces merveilleuses journées ensoleillées pour conduire ton amie voir le coucher de soleil, à partir des ponts de Paris : effet à grand spectacle garanti. Si les dieux vous sont favorables, le ciel s’embrasera rien que pour vous et la jeune fille gardera de toi le souvenir inoubliable d’un garçon romantique et attachant. 

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Politesse parisienne ou « l’arroseuse arrosée! »

C’est beau la vie sur internet :

Echange de mails dans ma boîte : 

X a écrit:

Bonjour,
Je me permets de vous contacter car j’organise un evenement pour des clients tres hauts de gamme et j’ai besoin de leur faire découvrir quelque chose à Paris que personne d’autre ne peut leur proposer…exemple : les costumes du Palais Garnier… Avez vous des idées ou connaissances de choses dans ce style? Merci d’avance pour votre aide. Bien à vous, X

On appréciera au passage le ton courtois de la missive, presque une note de service !

Ma réponse (1) Ferme et brêve : 

Je ne réponds pas aux messages tels que le vôtre car je n’y trouve pas d’intérêt.
Bonsoir.

Nouveau message de X : 

Merci pour votre aide et votre politesse parisienne.

Ma nouvelle réponse (2) : 

Mademoiselle,

Aucun rapport avec la politesse, mais vous n’êtes pas la première à me demander de l’aide de ce genre.
J’espère pour vous que cette activité vous permet de contribuer à gagner votre vie, ce qui est parfaitement normal.
Vous seriez une amie, je ferais l’effort de vous renseigner, mais nous ne nous connaissons pas.
On me contacte assez souvent pour me poser ce genre de question, et quand je demande qu’offrez-vous en échange? = rien!
On me contacte pour ma compétence et je devrais renseigner gratuitement la terre entière sans rien en échange! Vous travaillez gratuitement?
Le plus beau : un hôtel de luxe qui voulait pomper mon blog sans m’offrir au minimum un Martini au bar!
Cela n’a rien à voir avec vous, croyez-le.

Etais-je assez long et poli cette fois-ci?
Bonne soirée mademoiselle.
Rodolphe Trouilleux

Vos clients sont « haut de gamme »… Ils doivent bien payer, eux!?

10177313_10203123756712349_944965445_n

Mon dernier livre, « Paris fantastique », éditions du Castor astral, sort aujourd’hui!

Ecrire un livre… Un jour, le téléphone sonne et une personne que vous n’avez pas vu depuis un moment vous dit :

-       Je lance une nouvelle collection sur la curiosité…

Il me demande si j’ai un sujet à proposer… Je réfléchis… Ah oui !  Un bouquin sur les histoires parisiennes les plus étranges :

-       Tu te rappelles de « Paris mystérieux », paru chez Tchou, ce volume formidable sur les mystères de Paris ?  Je veux faire pareil !

Un peu audacieux, l’auteur…

Mon interlocuteur me donne son accord verbal puis raccroche.

Un peu sonné… Il me reste tant de travail à faire… !

Je fouille dans mes dossiers, sort des livres de ma bibliothèque. Puis je vais aux archives. Mon dossier gonfle, gonfle… Il devient un bel oreiller de papier…

L‘écriture commence…Relire ma documentation, et puis la « digérer ». le décor se met en place, les personnages aussi.

-       Moteur !  Action !

A chaque fois, je dis bien, à chaque fois, mon environnement s’efface… Me voilà devant une table de dissection… Beurk !  Plus loin, je me promène dans le cimetière des Innocents… J’arrive rue de la Ferronnerie : on vient d’assassiner Henri IV ! La panique s’empare de la foule… La main glacée d’un fantôme me frôle le visage…

Des joies, des peines, des doutes, des moments d’enthousiasme et d’abattement, c’est cela faire un livre…

Quelques mois passent, puis un jour, vous appuyez sur la touche située entre le ? et le / pour écrire le point final…

Vous envoyez le fichier à votre éditeur…Dans les délais, il vaut mieux.

IMG_3898

Et le temps passe encore… Les épreuves arrivent. Elles vous donne un aperçu de l’aspect final de votre livre mais, pour l’instant, c’est un enfant en gestation.

Vous-vous relisez : quelle épreuve de relire des épreuves ! Tous vos défauts apparaissent alors : répétitions, fautes de français, d’orthographe…

Quand tout vous semble terminé – est-ce possible ? – vous renvoyez votre paquet ficelé à l’envoyeur.

Une amie, illustratrice, a bien voulu dessiner votre couverture. Vous lui adressez le manuscrit. Très vite, réactive et passionnée, elle vous soumet des esquisses… Et alors, moment magique, unique, ce que vous avez sorti de votre pauvre tête devient un peu plus réalité… Louise a tout compris, assimilé ma prose… C’est mon amie, ma sœur…

Au dernier salon du livre, vous saisissez enfin votre bébé… « Paris fantastique… »  A deux pas de vous, assise par terre, une jeune fille est déjà plongée dans sa lecture…

« Paris macabre », « Paris fantastique » se suivent sans vraiment se ressembler…

Un soir, vous offrez votre livre dédicacé à une jolie jeune femme. Elle vous sourit…

Puis elle vous embrasse sur le deux joues… Un moment sympathique !

Tout cela parce qu’un jour une personne, que vous n’aviez pas vu depuis un moment, vous avait dit :

-       Je lance une nouvelle collection…

Merci Eric Poindron, grâce à toi, j’ai été payé de ma peine par deux baisers parfumés… C’est chouette la vie d’auteur !


Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Dans le vent :

Moi!

parissecretetinsolite


orianedu34 |
coucoudu74 |
PROVE THAT YOU ARE THE BEST... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peuples Hmong
| Glamorous Shine
| ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...