Page d'archive 8

Jeudi prochain je serai « macabre » à l’atelier d’Eric Poindron!

Jeudi prochain, je participerai avec plaisir à l’atelier des mots et des curiosités de  mon ami Eric Poindron. Un moment que je souhaite convivial, festif et intéressant pour tous! Alors, n’hésitez pas à nous rejoindre.

J’y parlerai de mon dernier livre « Paris macabre », de mes aventures « étranges et merveilleuses » à Paris, et de mille autres choses insolites!

Pour les conditions de cette rencontre très amicale, merci de contacter Eric Poindron! A jeudi!

Jeudi prochain je serai

UNE PETIT MOT POUR  SIGNALER VOTRE PRESENCE À

« L’ATELIER DES MOTS & DES CURIOSITÉS » SVP

A partir de mercredi, merci de me laisser un texto ou me contacter sur mon mobile et non plus sur FB. Question d’organisation. Encore Merci.

Eric : 06 40 21 19 56

Pour les amis et les curieux qui ne m’on pas encore répondu pour jeudi 12 janvier avec Rodolphe Trouilleux, merci de me signaler votre présence ou non.

ATELIER CURIEUX & MACABRE

A L’Atelier des Mots & des Curiosités », jeudi 12 Janvier, en compagnie de Rodolphe Trouilleux et pour fêter la sortie de son livre

PARIS MACABRE, HISTOIRE ÉTRANGES & MERVEILLEUSES

ce sera soirée curieuse et… MACABRE…

0807130312414036134-225x300

sous-ciel-paris-5030511-300x200

BONNE ANNÉE 2012!

Une année pleine de découvertes, de promenades ensoleillées, de lectures enrichissantes, d’amour et d’amitié

Pour vous et ceux que vous aimez!

Rodolphe Trouilleux

BONNE ANNÉE 2012! BO-300x193

Rentrée de l’atelier des mots et des curiosités d’Eric Poindron

GILLES LAPOUGE

À « L’ATELIER DES MOTS & DES CURIOSITÉS « LE JEUDI 5 JANVIER

Rentrée de l'atelier des mots et des curiosités d'Eric Poindron 355120624-photo-172x300

Avis à la population INSPIRÉE, la reprise de « L’ATELIER DES MOTS & DES CURIOSITÉS » aura lieu le jeudi 5 janvier

chez notre ami Christine, dans le 14 e arrondissement.

Pour bien démarrer l’année, l’invité sera GILLES LAPOUGE, « le flâneur de l’autre rive », le voyageur rare, le collectionneur de mirages, l’érudit inspiré, l’écrivain inclassable, et le bien honnête homme.

Et pour découvrir l’esprit des rencontres, c’est ici

http://curiosaetc.wordpress.com/2011/10/31/latelier-des-mots-des-curiosites/

 MERCI DE ME LAISSER UN PETIT MESSAGE, UN OUI, UN NON, CONCERNANT VOTRE PRÉSENCE, CE QUI ME FAIT GAGNER BEAUCOUP DE TEMPS…

ET BIEN ÉVIDEMMENT HEUREUX DE VOUS RETROUVER EN CETTE NOUVELLE ANNÉE…

Pour tout renseignement Eric : 06 40 21 19 56

MONTMARTRE SECRET ET INSOLITE SUR FRANCE INTER!

Pour entendre votre serviteur pendant les fêtes, parlant de « Montmartre secret et insolite »

En compagnie de Philippe Bertrand, dans son émission « carnets de campagne »

Rendez-vous sur France Inter et podcastez les émissions du 19 au 23 décembre dernier!

Suivez : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=239495

MONTMARTRE SECRET ET INSOLITE SUR FRANCE INTER!2-300x98

JOYEUX NOËL A TOUS!

Le Chat noir

Fief Popin : suite et fin pitoyable…

Certains se souviendront peut-être de mon article sur le fief Popin du 4 novembre dernier. Quinze jours après, voici le même lieu. Les vestiges sont couverts d’un enduit… J’avais pourtant signalé cette découverte à la Commission du Vieux Paris… Mais les dignes membres de cette institution avaient certainement mieux à faire… Il nous reste les photographies, maigre consolation!

img1462.jpg

Merci à Denis pour cette image. 

Histoire et géographie des stations de métro : Pernety.

Un nouvel article de mon ami Gérard Roig, récemment disparu. En le lisant, certains de me lecteurs comprendront pourquoi l’amitié de cet homme compta tant pour moi… Comme un jardinier, il planta dans ma tête une petite graine…

La ligne 13 St Denis Basilique-Châtillon Montrouge ayant absorbé la ligne 14 mesure désormais 21 kms. La station Pernety (genéral mort en 1856) est in­corporée dans un immeuble de briques rouges de six étages qui fait le coin des rues Losserand (ex-rue de Vanves) et Pernety (perçée en 1868).

p.jpeg

En face, un immeuble de même style abrite le classique café « Au Métro », les autres angles étant occupés par le café « Le p’tit pot » et l’ inévitable banque. Seule con­cession au snobisme contemporain : le restaurant sis au 44 rue Pernety eu l’on sert du katsudou et du tataki (ce n’est que du maquereau) : On peut aussi pratiquer le zen grâce au Maitre Taisen Deshimaru. L’endroit est ani­mé et commerçant alors que, tout près de là, de grands drames se préparent :

Le périmètre compris entre les rues Vercingétorix, Pernety, Losserand et avenue du Maine va disparaître, dans l’extension inexorable du quartier Montparnasse Déjà, de bruns lusitaniens casqués s’affairent à creuser des trous, tandis que les grues dressent vers le ciel leurs bras métalliques cruciformes. Rue Perceval, rue de l’Ouest, des groupes d’immeubles désertés, aux fenêtres murées, aux murs couverts d’affiches et de graffitis semblent, tels de fatalistes boeufs, attendre le merlin libérateur.

r1.jpeg

Rue des Thermopyles…

On déchiffre des enseignes maintenant dérisoires : Cyrnos bar, Hotel du chemin de fer… Au 93 rue du Château, une vieille  dame vit seule avec son chat, sans eau ni gaz. Dans la cour, une machine à coudre agonise. Partout des détritus s’amoncellent. L’on se prend à songer qu’à ce rythme il ne restera bientôt plus de Paris que quelques édifices religieux ou monuments nous permettant de reconstituer mentalement la ville ancienne. Aussi, dépêchez-vous d’aller flâner dans cette étonnante rue des Thermopyles, étroite, bosselée et paisible, avec ses cours pleines de verdure et de chats noirs…

Gérard Roig.

(Publié dans le Petit responsable de juin 1981). 

Il y a cent ans… Le courage du gardien Taurines.

t.jpeg

 

J’ai toujours été intrigué par cette plaque fixée sur un mur de l’escalier d’honneur du Ministère de la culture, rue de Valois. Mais qui pouvait bien être ce « Romain Ulysse Taurines »?  j’ai trouvé facilement la réponse dans le Figaro du 27 avril 1911. Voici tout juste une centaine d’année, ce jeune fonctionnaire courageux s’était noyé en portant secours à une jeune femme et l’administration des « Beaux arts », comme l’on disait alors, lui avait rendu hommage de manière très solennelle.

 

ta.jpeg

En juillet 1809… un graffiti sur les bords de la Bièvre.

Fin de l’été 2011 : sortant d’un restaurant du quartier et remontant la rue Berbier-du-Mets, voie que la rivière de Bièvre longeait autrefois, dans le quartier des Gobelins, je découvris sur le mur d’une vieille bâtisse, ce graffiti : « 23 juillet 1809″.

Nous ne saurons jamais qui traça cette inscription, ni ce qu’elle rappelle. Un Roméo de banlieue rencontra-t-il sa Juliette ce jour-là près de la rivière?

Il est assez fabuleux de retrouver cette inscription toujours visible, protégée par une couche de ciment qui est, depuis, tombée en lambeaux…

Quelques jours auparavant, le 6 juillet, Napoléon premier était victorieux à Wagram…

 Mesdames, messieurs, regardez bien cet humble graffiti : deux siècles vous contemplent!

graf1.jpg

23 JUILLET 1809

graf2078.jpeg

bb.jpg

L’emplacement de la rue Berbier-du-Mets, baigné par la Bièvre, en 1823. 

 

A L’ATELIER DES MOTS & DES CURIOSITÉS…

MERCREDI 9 NOVEMBRE

Avis aux curieux inspirés, aux amateurs de littérature et de rencontres rares, Eric Poindron reçoit un écrivain, un éditeur, un journaliste, un critique littéraire. Une heure et demie de conversation avec l’invité suivie d’un atelier d’écriture avec l’invité, entrecoupée par une pause dînatoire. Un moment rare et précieux pour les collectionneurs d’insolite et les amateurs d’échanges artistiques…

Heureux et curieux participants, nous recevrons SERGIO COZZI

gjpeg.jpeg

Ancien champion cycliste, marin, plongeur, Bûcheron, mineur, chercheur d’or, masseur, magnétiseur, tireur de carte, chasse de Yétis ( !!!), découvreur de tribu (les Rautés), photographe, reporter, écrivain, conférencier.

EXCEPTIONNELLEMNT L’ATELIER AURA LIEU MERCREDI ET NON JEUDI, À BOULOGNE ET COMMENCERA À 20 HEURES

N’HÉSITEZ PAS À EN PARLER À VOS AMIS CONCERNÉS.

Renseignements et programme auprès de Eric Poindron :

coqalane@wanadoo.fr ou 06 40 21 19 56

LES PLACES ÉTANT COMPTÉES, MERCI DE PRENDRE UN INSTANT POUR NOUS CONFIRMER, OU NON, VOTRE PRÉSENCE.

b35770d7db6a2af24fa8b0f94f8676ba.jpg

Le boeuf est de retour rue de Valois!

Le boeuf « à la mode » est de retour rue de Valois! Certains de mes lecteurs se souviennent peut-être de l’article que j’avais écris en janvier dernier au sujet de cette enseigne du vieux Paris, visible rue de Valois, mais disparue lors de la rénovation de l’espace situé dans l’immeuble. 

Mais, divine surprise, l’enseigne est revenue, semble-t-il restaurée et accompagnée d’un rafraîchissement de la façade de la boutique. A cette occasion, celle-ci retrouve les chapiteaux métalliques des pilastres, disparus depuis des années…

Une bonne, voire une excellente surprise de revoir ce modeste vestige du vieux Paris, ultime témoignage, avec le Grand Véfour, des anciens et forts nombreux restaurants du Palais-royal. 

bf.jpeg

Petit montage : l’enseigne superposée à la gravure du menu…

1...678910...39

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Dans le vent :

Moi!

parissecretetinsolite


orianedu34 |
coucoudu74 |
PROVE THAT YOU ARE THE BEST... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Peuples Hmong
| Glamorous Shine
| ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...